Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
journal-du-crabe.overblog.com

on m'a détecté une tumeur, j'ai besoin d'en parler pour conjurer mes peurs et peut être bénéficier de soutiens.

5 mars 2015

hier je suis retourner voir la Dame de la Timone, le Professeur Duffaud, spécialiste du GIST. j'avais fait scanner et analyse et tout ce petit dossier disait tout est OK! ainsi que la Dame.

yeah!

et alors en rentrant, alors que j'aurai du sauter de joie, danser en chantant tra la la la lère, et ben j'ai eu un gros coup de blues... j'ai pas compris...

je pleurais sans comprendre, je me sentais vidée d'énergie...

j'ai acheté des madeleines, du chocolat je me suis fais du thé, j'ai regardé la télé, je me suis couchée, et j'ai rêvé...

(mes madeleines à moi c'est pas la bonne odeur de leur cuisson, c'est le réconfort de les manger en laissant fondre un carré de chocolat sur la langue....mmm)

j'ai rêvé d'écrire un petit guide pour s'aider à garder le cap: dans mon rêve mon guide était divisé en 2 colonnes: une colonne pour jeter ce qui nous pèse, ce qui nous fait mal, et une autre colonne pour garder ce qui est bon pour soi, ce qui nous fait du bien.

en me levant ce matin je me suis mise devant mon ordi et j'ai commencé à écrire ce qui me pesait, ce que je voulais jeter... j'ai commencé toutes mes phrases par "je jette..." et au début j'avais l'impression que je n'avais rien à dire finalement.... et puis petit à petit des choses se sont débloquées, j'en ai remplis 5 pages! bon d'accord on est pas encore sur le format d'un livre d'un kilo, et de toute façon je ne sais pas si cela va s'éditer un jour, si ça intéressera quelqu'un, mais moi, ça m'a vidé la tête. La colonne je garde, c'est un peu ce que je fais déjà dans mon carnet "sels de la vie" d'après le livre de Françoise Héritier, ou les 3 kifs par jours de Florence Servan Schreiber.

dans mon idée,le but c'est de se vider du négatif et de s'emplir de positif, que je peux accompagner de respiration, j'inspire le positif, j'expire le négatif loin de moi.

voilà, je vais poursuivre mon cheminement et quand je penserai avoir fini, peut être que je chercherai un éditeur... sait on jamais?

et vous? comment faites-vous pour garder la pèche???

5 mars 2015
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Merci Marianne pour votre réponse. Je veux bien vous demander en amie sur Facebook mais j'ai cherché à Marianne Oboda et je ne vous trouve pas. Vous avez du changer de nom ... Je suis abonnée à votre page Madeleine Oboda Résistante FTP MOI mais je ne peux pas vous demander en tant qu'amie car c'est une communauté. Par quel biais voulez-vous qu'on communique ? A bientôt ! Elsa
Répondre
M
je vais vous demander en amie, ainsi cela sera plus simple. Oboda étant le nom de jeune fille de ma mère.
E
Bonjour Marianne !<br /> J'ai connu votre blog par l’intermédiaire de votre autre blog lavierevedenadianne que j'ai découvert grâce à votre compte facebook, alors que je recherchais des info sur les FTP MOI. Moi aussi, je suis petite fille de résistant : mon arrière grand-père était communiste et résistant. Après avoir été chef de réseau dans la Vienne, il a été déporté au camp de Langestein qui était un sous-camp de Buchenwald et il est revenu, pesant à peine 30 kgs. C'était un homme d'une grande générosité, calme et doux. Je l'ai connu jusqu'à mes dix ans. Il a eu une grand influence sur mes parents qui militèrent au PCF jusqu'en 1984.<br /> Je suis admirative du combat que vous menez contre ce satané crabe. J'ai lu tout votre blog lors d'une nuit blanche et j'avoue ne pas avoir pu décroché de vos écrits sans connaître la fin (ou plutôt le début car je l'ai lu à l'envers !). Je ne connais pas moi-même cette maladie mais comme tout le monde, il y a eu des cas dans ma famille. Aussi, je vous encourage dans la voie qui est la votre, c'est-à-dire toujours avec humour et distanciation, même dans les moments les plus terribles. J'espère que nous resterons en contact car visiblement, beaucoup de choses nous rapprochent.<br /> Au fait, je m'appelle Elsa; j'ai 42 ans, maman de deux enfants et j'habite Bondy (en Seine-Saint-Denis).<br /> Amicalement,<br /> Elsa
Répondre
M
merci Elsa, je suis touchée par votre commentaire, et oui bien sûr que nous pouvons rester en contact, d'ailleurs si vous aller sur FB nous pouvons nous demander en amie... et je serai ravie de discuter de votre grand-père avec vous.<br /> bonne continuation et à bientôt j'espère.